Bulletin d’information du CEO

EN | FR | ES
ON THE PULSE - THE LATEST INSIGHTS FROM THE OLYMPIC STUDIES CENTRE

L’actualité du centre
d’études olympiques

FÉVRIER 2018, N° 38

TROIS QUESTIONS SUR L'HÉRITAGE ET LA DURABILITÉ

Nous avons ainsi demandé à Marie Sallois Dembreville, directrice du développement de l'organisation, de la marque et de la durabilité, Tania Braga, responsable de l'héritage, et Michelle Lemaître, responsable de la durabilité, ce que le CIO entreprend pour veiller à ce que l'héritage et la durabilité soient des principes qui sous-tendent toutes ses activités. 
 

quelle importance le cio accorde-t-il aux questions de durabilité et d'héritage, en particulier s'agissant de l'agenda olympique 2020 ?
 

Marie : Comme vous le savez, la vision globale du CIO consiste à mettre le sport au service de l'humanité. En tant qu'organe régissant le Mouvement olympique, le CIO croit fermement que le sport a un rôle essentiel à jouer dans la société moderne. Dans notre monde fragile, le CIO souhaite en effet œuvrer pour faire du monde sportif un vecteur de changement positif. C'est pourquoi la durabilité est, aux côtés de la crédibilité et de la jeunesse, l'un des trois piliers de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique.  

L'Agenda olympique 2020 a renforcé la volonté du CIO de nouer des relations avec des organisations externes afin de contribuer à instaurer un changement positif dans la société. Dans ce sens, il était essentiel pour nous, en septembre 2015, que l'Assemblée générale des Nations Unies confirme le rôle important que le sport joue dans la réalisation du programme des Nations Unies en faveur du développement durable à l'horizon 2030 et dans la réalisation des 17 objectifs de développement durable (ODD).

La troisième mission du Mouvement olympique – 'Promouvoir le sport et les valeurs olympiques dans la société' – est étroitement liée à un certain nombre d'ODD, notamment dans les domaines suivants : santé et bien-être (ODD #3), éducation de qualité (ODD #4), égalité entre les sexes (ODD #5), paix, justice et institutions efficaces (ODD #16) et partenariats pour la réalisation des objectifs (ODD #17). En intégrant davantage les principes de durabilité et d'héritage à ses activités et en nouant des partenariats avec les organismes compétents, le CIO compte renforcer son rôle dans la réalisation de ces ODD, tout en contribuant à plusieurs autres objectifs.

La commission exécutive du CIO a ultérieurement approuvé, respectivement en 2016 et 2017, la stratégie du CIO en matière de durabilité et l'approche stratégique en matière d'héritage. 
 

quels sont les piliers de la stratégie du cio en matière d'héritage et qu'est-ce que cela signifie pour les villes hôtes des jeux (précédentes et futures) ?
 

Tania : La nouvelle approche stratégique du CIO en matière d'héritage est une importante avancée car elle comprend, de manière formelle, une planification positive de l'héritage à chaque étape de la candidature et de la préparation des Jeux Olympiques, ce qui permet aux hôtes de dégager de la valeur pour les décennies à venir. Elle reconnaît en outre la nécessité d'identifier, de mesurer, de promouvoir et de célébrer l'héritage des éditions passées des Jeux Olympiques.

L'approche stratégique en matière d'héritage définit ainsi l'héritage olympique : "L'héritage olympique est le résultat d'une vision. Il englobe tous les bénéfices tangibles et intangibles à long terme amorcés ou accélérés par l'accueil des Jeux Olympiques/de manifestations sportives pour les personnes, les villes/territoires et le Mouvement olympique."

L'approche stratégique en matière d'héritage s'appuie sur quatre objectifs :

  • 1) Intégrer les questions d'héritage tout au long du cycle de vie des Jeux Olympiques, veiller à ce que l'héritage soit discuté avec les villes intéressées par l'accueil des Jeux Olympiques dès la phase de dialogue, et soit pleinement intégré dans la procédure de candidature et dans la gestion ultérieure des Jeux, dans la coordination et le processus de prise de décisions.

  • 2) Documenter, analyser et communiquer l'héritage des Jeux Olympiques, régulièrement rendre compte des legs potentiels des prochaines éditions des Jeux Olympiques et insister sur les bienfaits à long terme des précédentes éditions des Jeux.

  • 3) Encourager la reconnaissance de l'héritage olympique, en travaillant avec les villes et les CNO pour célébrer les anniversaires et insister sur les succès.

  • 4) Bâtir des partenariats stratégiques, avec des organisations telles que l'Union mondiale des villes olympiques et l'initiative Active Well-being (bien-être actif), afin de partager et promouvoir le large éventail de bienfaits à long terme de l'accueil des Jeux.

Au sein du CIO, la collaboration avec Le Centre d'Études Olympiques est importante pour identifier les publications universitaires qui documentent l'héritage des Jeux Olympiques, en faisant le lien avec des experts universitaires du domaine et en assurant la promotion et le financement de recherches pour combler les écarts des précédentes éditions des Jeux où l'héritage n'a pas été complètement analysé.
 

quelles sont les priorités du cio dans sa stratégie visant à renforcer la durabilité à travers le mouvement olympique et pour les prochaines éditions des jeux ?
 

Michelle : La stratégie du CIO en matière de durabilité s'articule autour de trois sphères de responsabilité, à savoir le CIO en tant qu'organisation, en tant que propriétaire des Jeux Olympiques et en tant que chef de file du Mouvement olympique.

Le cadre est illustré ci-dessous:

Les cinq thèmes clés ont également été choisis en tenant compte des principaux défis actuels en matière de développement durable et de la manière dont le CIO et ses parties prenantes pensent que le CIO peut contribuer le plus efficacement. Ils sont fortement interdépendants et devraient être considérés comme un ensemble. Les quatre premiers thèmes clés sont liés aux activités du monde du sport : construire et exploiter des sites sportifs, assurer l'approvisionnement en biens et en services et gérer les ressources, transporter les personnes et les marchandises, et gérer les ressources humaines. Le cinquième thème clé, le climat, est transversal, toutefois nous pensons que ce sujet est d'une telle importance qu'il demande une attention spéciale et doit constituer un thème clé à part entière.

Pour chacune des trois sphères de responsabilité et pour chacun des cinq thèmes clés, des ambitions stratégiques ont été définies pour 2030. L'échéance de 2030 a été choisie car celle-ci répond à la nécessité de concevoir des ambitions à long terme en matière de durabilité, tient compte de la durée des procédures de candidature et de planification des Jeux Olympiques et s'aligne sur l'échéance des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Comme première étape vers la réalisation de ses ambitions stratégiques pour 2030, le CIO a défini des objectifs principaux à atteindre d'ici 2020 pour chacune de ses trois sphères de responsabilité.

Pour le CIO en tant qu'organisation, il s'agit "d'adopter les principes de durabilité et d'inclure la durabilité dans son fonctionnement quotidien". Pour le CIO en tant que propriétaire des Jeux Olympiques, l'objectif est de "prendre une position plus proactive et jouer le rôle de leader en matière de durabilité en veillant à ce que la durabilité soit incluse dans tous les aspects de la planification et de l'organisation des Jeux Olympiques". Et pour le CIO en tant que chef de file du Mouvement olympique, "sensibiliser les partenaires du Mouvement olympique aux principes de durabilité et les aider à intégrer la durabilité dans leur propre organisation et fonctionnement."

Afin d'atteindre ces objectifs principaux d'ici 2020, 18 actions (neuf pour l'organisation, quatre pour les Jeux Olympiques, et cinq pour le Mouvement olympique) ont été identifiées et la mise en œuvre est bien engagée. 

La stratégie du CIO en matière de durabilité (résumé et version longue) est disponible sur l’Olympic World Library. 

Retour à la page principale